Palets bretons

palets-bretons1palets-bretons4

Chaque semaine, j’essaye de tester différents biscuits, afin de ne pas me reposer sur mes lauriers et de refaire toujours les mêmes…

J’avais donc envie de me lancer dans la confection des palets bretons ! Ce petit biscuit sucré-salé me faisait les yeux doux et ça a été bien pire quand j’ai croqué dedans… alors là, c’était carrément indécent ! Je les aurais bien tous dévorés… mais par je ne sais quel miracle, je suis parvenue à me « contenir » !

C’est une de mes plus grandes réussites au niveau des biscuits ! J’ai obtenu quelque chose de croquant et de moelleux dans son cœur, tout doux et tout sucré, mais avec ce léger arrière-goût de sel de Guérande, qui vient apporter une touche plus qu’intéressante à cette petite douceur.

Ustensile « particulier » utilisé (mais pas indispensable) :

  • 1 moule à mini-quiches ou des empreintes à tartelettes

Ingrédients :

Pour environ une vingtaine de palets bretons

  • 120 gr de sucre en poudre ou 45 g de Mascobado et 75 g de sucre en poudre
  • 200 gr de beurre salé aux cristaux de fleur de sel (sorti 1h30 à l’avance)
  • 2 jaunes d’œuf
  • 280 gr de farine t 45
  • 1 gousse de vanille et 1/2 cuillère d’extrait naturel de vanille

Préparation:
La pâte

1. Dans un saladier ou dans le bol du robot, travailler le beurre ramolli avec le sucre jusqu’à l’obtention d’une texture bien crémeuse.

2. Ajouter le jaune d’œuf et bien mélanger à nouveau.

3. Y adjoindre la vanille et la farine tamisée et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.

4. Former une boule sans trop pétrir la pâte, afin de préserver le côté sablé.

5. L’étaler ensuite sur un plan de travail légèrement fariné et l’abaisser à environ 1,5 cm d’épaisseur.

Le dressage et la cuisson

1. Détailler à l’emporte-pièce rond (ou dans mon cas, utiliser un verre à diamètre moyen) pour former vos palets.

2. Disposer les biscuits dans un moule de type « moule à mini-quiches ». (ou même dans des moules à muffins)  

P1030654

3. Enfourner dans un four préchauffé, à environ 170-180° C, à chaleur tournante jusqu’à ce que les palets prennent une coloration blond-roux.

Le plus dur maintenant sera de bien les laisser refroidir, avant de vous jeter dessus !

Insert du 09/07/2014 :

On peut très bien les poser directement sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson, sans moule donc ! C’est aussi plus pratique quand on veut faire une plus grande quantité !

Source : Le palais des délices

Publicités

3 réflexions sur “Palets bretons

  1. Ils sont superbes!! je me laisserais bien tenter, mais ils sont vraiment trop gras pour moi pour le moment, Si je commence à goûter, je ne pourrai plus m’arrêter! ….je note pour après le marathon, et je sens que ça va être long d’attendre!!! Bizz et félicitations!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s