Moelleux au chocolat

Mon_Moelleux

Quand vous recherchez un peu de douceur, dans ce monde parfois difficile, quoi de mieux qu’un moelleux, tout doux, tout bon, pour vous mettre un peu de baume au cœur ?

J’ai reçu comme cadeau, de mon chéri à moi, un splendide petit coffret : « la boîte tout choco des paresseuses » contenant tout un tas de fiches sur de délicieux desserts, complètement dédiés au chocolat !

Déjà, je suis fan de ce coffret aux fiches super amusantes ! Et puis, j’ai envie de tout tester !! Donc quand j’ai vu la fiche sur le moelleux… je n’ai pas mis très longtemps à me décider ! J’avais un peu peur du résultat et finalement, j’étais plus que satisfaite ! Ce moelleux n’a pas fait long feu…

Voici donc la recette du : moelleux terriblement moelleux !

Ustensile « particulier » requis :

  • Un moule rond de 17cm x 6cm (si la taille et / ou la forme est différente, il suffit d’adapter les quantités, et pour les frileux en mathématique, je vous conseille d’aller faire un tour ici ! )

Ingrédients:

  • 200 gr de chocolat pâtissier
  • 125 gr de beurre
  • 125 gr de sucre
  • 4 œufs
  • 125 gr de farine
  • 1 sachet de levure chimique

Préparation:

Faire fondre le chocolat au bain-marie et ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Ensuite, séparer les blancs des jaunes et battre les jaunes avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter successivement le chocolat fondu, la farine et la levure. Bien mélanger entre chaque ingrédient.

Monter les blancs en neige et les incorporer au mélange précédent (en commençant par ajouter 2 cuillerées de blanc pour « casser » la préparation et en ajoutant le reste délicatement)

Beurrer un moule à manqué et y verser la pâte. Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour environ 30 minutes.

Source: « La boîte tout choco des paresseuses » d’Olivia Toja

Conseils:

Quand vous confectionnez un gâteau, je vous recommande de toujours tamiser votre farine. Ça prend un peu plus de temps, que de la verser directement dans vote préparation, mais ça en vaut la peine. Le fait de l’incorporer en la tamisant, va donner un côté très aérien à votre pâte, qui gonflera bien mieux, pendant la cuisson.

Pour le moule, en plus de le beurrer, je saupoudre ensuite un peu de farine pour éviter qu’il n’attache au moment du démoulage.

Enfin, n’hésiter pas à insérer un fin bâtonnet en fin de cuisson et à laisser un peu plus longtemps, si il ne ressort pas complètement sec. Par contre évitez tout de même d’ouvrir votre four, trop souvent, car ce genre de pâte n’apprécie pas trop les changements de température. D’ailleurs, pour ma part, en fin de cuisson, je l’ai laissé refroidir une dizaine de minutes, avec la porte du four ouverte, avant de le sortir.

Publicités

2 réflexions sur “Moelleux au chocolat

    • Mais non il ne faut pas voir ça comme un supplice : mais une invitation à essayer ! ^^

      D’ailleurs j’ai voulu refaire ce moelleux pour mettre la photo à jour… mais avec mon four actuel, il avait trop cuit sur l’extérieur et était un peu sec ! Donc il faudra que je re teste ça très vite !! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s