Sprits

sprits1 sprits2

Pour certains et certaines d’entre nous, les sprits sont les biscuits de notre enfance ! Ceux que notre grand-mère sortait à l’heure du goûter, ceux que l’on engloutissait par cinq, par dix… et qui nous empêchaient ensuite d’avoir de la place pour le dîner ! (Oui c’est leur faute à eux, pas à nous… z’ont qu’à pas être aussi bons!)

Et comme je suis très sentimentale, j’ai eu envie de leur rendre honneur ! J’avais déjà repéré une recette sur le blog de Mercotte… mais j’ai choisi de réaliser celle de Valérie ! (Oui je sais… encore Valérie !)

Bon par contre… j’ai souffert pour les dresser à la poche ! Alors peut-être qu’il faudra revoir deux ou trois points à ce sujet… parce que là vraiment, j’en ai bavé ! Mes mains s’en souviennent, ainsi que les deux poches jetables que j’ai cassées lors du dressage !!

Mais alors au niveau du goût… j’ai du m’empresser de planquer la boite de sprits, trèèèèèèèèèès loin du bureau, sinon il y aurait eu génocide et dépeuplement de biscuits ! C’est super bon : croquant, tout doux, avec un bon goût de vanille et une note de fond légèrement salée avec la fleur de sel… une vraie tuerie !


Ustensile « particulier » requis :

  • Une poche à douille cannelée (de 9 ou 10 mm)

Ingrédients :
Pour 24 sprits (selon la taille)

  • 300 gr de farine T55
  • 263 gr de beurre doux pommade
  • 105 gr de sucre glace
  • 30 gr de blanc d’œuf
  • 1 gousse de vanille ou deux cuillerées de vanille liquide
  • 2 pincées de fleur de sel

Préparation :

1. Fouetter à vitesse maximale, pendant environ 3 minutes, le sucre glace avec le beurre pommade, (sorti au moins une heure à l’avance) la vanille liquide ou les graines de la gousse et les pincées de fleur de sel, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux.

2. Ajouter les 30 gr de blanc et poursuivre le mélange pendant 1 minute, toujours à vitesse maximale.

3. Tamiser les 300 gr de farine et l’ajouter au mélange précédent. A partir du moment où vous ajouterez la farine, cesser de battre au fouet, et utiliser une maryse. Le but étant de l’incorporer mais sans trop insister, c’est ce qui contribuera à son côté sablé et croquant… ou pas !

4. Déposer la pâte dans une poche munie d’une douille cannelée et racler bien cette pâte avec une corne ou une spatule, afin de bien chasser l’air.

5. Recouvrir la plaque d’une feuille de papier cuisson qu’il faudra coincer, soit en déposant par-dessous aux quatre coins un peu de pâte, soit en la lestant avec des petits bocaux en verre.

6. Y pocher les biscuits. Vous pouvez réaliser des w, des s, des boucles,…

7. Enfourner dans un four préchauffé, à 150° c, chaleur tournante, pour environ 10 – 15 minutes, à surveiller ! Il ne faut pas que les biscuits soient trop colorés et restent assez blancs, sinon ils risquent de devenir durs et de perdre ce côté sableux et fondant, en refroidissant !

sprits3-ronds

Conseils :

1. Alors tout d’abord, je vais commencer par vous parler des quantités… car une fois de plus, il me semble évident que je suis loin des quantités estimées par Valérie !

En effet, elle en obtient une trentaine… et j’en ai 24, en ayant augmenté tous les ingrédients !! Il est plus que probable qu’elle les ai fait beaucoup plus petits que les miens ! Donc la taille des biscuits aura une grande répercussion sur les quantités. (rien de bien grave en somme, grands ou petits, ils seront engloutis avec la même ardeur !) ^^

2. Lors de la présentation de cet article, j’ai brièvement fait allusion au pochage… qui m’a effectivement donné beaucoup de fil à retordre ! A savoir, que dans un premier temps, j’avais beau appuyer comme une forcenée sur la poche… la pâte ne voulait pas bouger d’un iota !

En plus à force de la martyriser, elle a cassé… j’ai dû transvaser le tout dans une seconde poche, que j’ai également réussi à percer mais que j’ai utilisé malgré tout, tant bien que mal !

A force de manipuler la pâte, le beurre s’est réchauffé et j’ai enfin pu passer au dressage mais cela restait tout de même très physique !

Valérie n’a visiblement pas eu ce problème de pâte « compacte »… et comme elle a utilisé de la vanille liquide et moi pas, vu que j’ai gratté les graines d’une gousse de vanille, je me demande si ce n’est pas ça l’explication !

La prochaine fois, j’essayerais donc avec un peu plus de blanc d’œuf ! Si il y en a parmi vous qui ont déjà essayé cette recette, ou qui en ont l’intention, surtout si vous avez employé (ou comptez employer) de la vanille liquide et non pas une gousse, tenez moi au courant de la texture de la pâte ! Ça m’intéresse au plus haut point !

Source : C’est ma fournée !

Publicités

6 réflexions sur “Sprits

    • Héhé oui, trempés dans le chocolat… alors là, je pense que je ne parviendrais même pas à me retenir de me jeter dessus ! ^^ Là, j’avais envie d’essayer natures, mais la prochaine fois que j’en fais, j’en tremperais certains dans le chocolat ! Hum ! ^^

      J'aime

    • Merci beaucoup Plaisiretequilibre =)

      Monsieur Kiwipatate vient aussi d’en goûter un et je cite : « il les trouve très délicats » et a adoré ! Et comme il est un peu difficile en pâtisseries, quand en plus il aime, alors là c’est le top ! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s