Gelées de poires

gelée1 gelée2

Pour la Nouvelle Année, j’avais l’intention de réaliser un entremets à la mousse de poires mais il y a eu un changement de programme de dernière minute ! Sauf que j’avais déjà acheté les poires en question et pour ne pas les laisser perdre, j’ai de suite pensé à une « compote » !

Seulement voilà, ayant ajouté de l’eau comme je le fais pour une compote de pommes (sauf que contrairement à la pomme, la poire est un fruit déjà très juteux) j’ai obtenu une « soupe »  ! Ni une, ni deux, j’ai ajouté de l’agar-agar qui traînait dans mes placards, j’étais très dubitative quant au résultat que j’allais obtenir !

Comme je m’y attendais… au lieu d’avoir une compote, j’ai eu une gelée SAUF qu’on a trouvé ça trop trop bon ! On a l’impression de manger un sorbet de poires mais avec une texture hyper fondante en bouche. C’est rafraîchissant et surprenant à la fois… depuis monsieur Kiwipatate m’en réclame tout le temps ! C’est simple, cette semaine il a apporté un gros cageot de poires en me demandant d’en refaire !

Ustensiles « particuliers » requis :

  • 6 ramequins ou bocaux en verre
  • un mixeur plongeant

Ingrédients :
Pour environ 6 ramequins :

  • 1200 g de poires
  • 30 g de sucre en poudre
  • 100 ml d’eau
  • 1 C à S d’extrait de vanille liquide
  • 4 g d’agar-agar

Préparation :

1. Laver, éplucher et ôter le cœur des poires. Les couper en morceaux.

2. Les disposer dans une casserole avec l’eau, le sucre et l’extrait de vanille et faire cuire le tout à feu moyen une vingtaine de minutes environ.
(le temps peut varier en fonction du type de poires et de leur maturité)

3. Une fois que les poires commencent à être fondantes (la cuillère ne doit opposer aucune résistance quand vous appuyez sur les poires) laisser refroidir une dizaine de minutes à peine.

4. Donner un coup de mixeur plongeant jusqu’à ce que toutes les poires soient réduites en purée ! Vous allez obtenir une mousse très liquide, on ne s’en inquiète pas.

5. Remettre la casserole sur le feu et verser les 4 g d’agar-agar. Porter le tout à ébullition 5 minutes.

6. Laisser refroidir un peu à température ambiante et les disposer ensuite dans les ramequins. Placer au frais, au minimum 2h !

Conseils :

1. Vous pouvez mettre un peu moins d’agar-agar si vous préférez une texture un peu moins « gélatineuse ».

2. Bien évidemment, libre à vous d’aromatiser les poires selon vos goûts et vos envies : cannelle, genièvre, gingembre…

3. Cette recette peut parfaitement être utilisée pour réaliser un insert pour un entremets, une bûche,…

Publicités

8 réflexions sur “Gelées de poires

    • Tu vas voir : c’est ultra simple à faire, ultra rapide (bon mis à part l’épluchage des poires… enfin ça dépend de la quantité ^^) et jusque maintenant les quelques personnes à les avoir essayées ont trouvé ça délicieux ! Si tu les testes tiens moi au courant si tu veux bien ! =)

      J'aime

  1. Oh bah ça c’est une excellente idée 🙂 surtout pour moi qui cherche à varier les plaisirs au petit-déjeuner, en allégeant la facture en sucre ^^’. Mon Papounet fait des confitures à tomber à la renverse (c’est le roi de la confiture de fraises, élue à l’unanimité par mes neveux et nièces comme la meilleure du monde entier ! :D) mais il y va fort sur le sucre !

    Bref ! 🙂

    Je chipe 🙂 (encore et encore ! 😉 )

    Merci ma Belle ❤

    Plein de poutoutoudoux pour toi et des câlinoudoux à Patapon ❤ ❤ ❤

    J'aime

    • J’essaye également d’alléger la facture en sucre, surtout quand j’utilise des fruits que je trouve déjà assez sucrés ! Et quand je me rends compte qu’au final peu de sucre suffit amplement… alors là c’est le top ! En fait je me base sur mon expérience de dégustation du fruit tel quel… en général, quand on mange une pomme ou une poire, on ne rajoute pas de sucre dessus parce que le fruit est déjà bien assez sucré !

      Du coup, je pars du principe qu’il n’y a pas besoin de sucrer abondamment une compote ou une gelée !

      Pour la confiture de fraises de ton papa, si tu as la recette sur ton blog, ça m’intéresserait d’essayer quand ça sera à nouveau la saison des fraises ! Je pense que pour alléger la note en sucre, il faut trouver un type de fraises déjà très parfumées. Parfois quand j’en mange, certaines sortes se suffisent à elles-même et n’ont pas du tout besoin d’être sucrées… alors que pour d’autres, si on ne mets pas de sucre ça n’a pas beaucoup de goût !

      Et pour cette recette : chipe ma belle ! C’est avec grand plaisir que je partage, j’espère que ça te plaira ❤

      Pleins de bisoudoux ma Cenwen et de doudouces à Tyraël et Chipie ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s