Macarons à la fraise (Christophe Felder)

macarons-fraises1macarons fraises4

Les macarons à la fraise… j’en rêvais depuis un très long moment ! En plus, j’avais également hâte de tester un nouveau colorant qui attendait patiemment dans mes placards ! Le rose n’est pas trop mal… mais pas aussi foncé que je l’aurais souhaité !

Du reste, cette association de fraises et de macarons est intéressante : le fruit apporte une petite touche d’acidité et de fraîcheur très appréciable ! Par contre, je suis tout de même un peu « déçue », car j’en attendais beaucoup plus de cette ganache !

Je voulais sentir la fraise « exploser » en bouche… et là je trouve que la présence du chocolat blanc adoucit trop le goût du fruit, et j’ai presque l’impression de manger un yaourt aux fraises !

Je pense donc qu’une confiture ou gelée de fraises serait plus appropriée… en tout cas conviendrait mieux à mes attentes ! Il n’empêche que ces macarons sont très bons malgré tout : la preuve j’en suis à mon cinquième !!

macarons fraises2 macarons fraises3

Ustensiles « particuliers » requis :

  • une poche à douille ronde n°8 ou n°10
  • un tamis et / ou un robot mixeur
  • une maryse ou une corne
  • un thermomètre de cuisine
  • un batteur électrique ou mieux, un robot pâtissier
  • Un mixeur plongeant

Ingrédients : Pour les coques

Pour la ganache à la fraise:

  • 300 g de chocolat blanc à 34% (le Valrhona ivoire 35%, il faut impérativement utiliser un chocolat blanc de qualité : le Valrhona ou le Barry Zéphyr ! )
  • 300 g de fraises
  • 30 g de sucre semoule

Préparation :

La ganache à la fraise:

1. Laver et couper les fraises en deux et les disposer dans une petite casserole avec les 30 g de sucre.

2. Faire chauffer doucement tout en écrasant légèrement les fraises.

3. Hacher finement le chocolat blanc.

4. Après avoir laissé compoter les fraises environ une dizaine de minutes, réduire en mousse à l’aide du mixeur plongeant.

5. Poser un tamis ou un chinois par-dessus le récipient contenant le chocolat blanc haché et y verser le coulis de fraises.

-> Récupérer un maximum de jus.

6. Mélanger à l’aide d’une maryse jusqu’à ce que le chocolat soit parfaitement fondu.

7. Réserver ensuite au moins 3 h au réfrigérateur car la ganache est assez liquide !

Les coques

Réaliser les coques à la meringue italienne, en suivant la recette ici.

Le montage :

1. Une fois cuits et refroidis, disposer d’une noix généreuse de ganache, sur l’une des deux coques. Les assembler ensuite deux par deux et les laisser refroidir sur la tranche du macaron. Pour plus de gourmandise, vous pouvez creuser légèrement la coque qui va être garnie, lorsqu’elle est encore chaude.

2. Dans un premier temps, placez-les à découvert, au réfrigérateur pour éviter la condensation. Ensuite, vous pourrez les ranger dans une boite hermétique, toujours au réfrigérateur. Si vous avez le courage d’attendre, la dégustation sera optimale, 48h après avoir garnis vos macarons. N’oubliez pas de les sortir une demi-heure avant de vous jeter dessus !

Sources : Pâtisserie, l’ultime référence, de Christophe Felder

Publicités

2 réflexions sur “Macarons à la fraise (Christophe Felder)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s