Galette des rois parfumée à l’orange

Oui je sais… on est le 15 janvier et l’épiphanie c’était il y a une semaine ! En vérité mon timing était trop court pour faire ma pâte feuilletée et ma galette en temps et en heure !

Sauf que pour moi la galette c’est sacré et je suis OBLIGEE d’en faire au moins une par an… sinon qui sait ce qui pourrait m’arriver ??

Je pourrais par exemple me faire attaquer par une armée de fèves en porcelaine furieuses… ou pire : être frappée par le mauvais sort → comme celui de rater systématiquement ma pâte feuilletée ! T_T

La toute première fois (toutoute première fois…) où j’avais réalisé ma galette, j’avais utilisé une pâte feuilletée du commerce !

A cette époque je ne me risquais pas à me lancer dans des recettes un peu trop techniques, et de toute façon je n’avais pas un four de compét… alors le résultat risquait de ne pas être à la hauteur !

L’année suivante, je m’étais décidée à tester la pâte feuilletée classique… et quelle différence ! Comme toujours entre l’industriel et le fait maison il n’y a pas photos !

Cette même année, j’avais aussi tenté la galette avec une pâte feuilletée inversée cette fois (et ouais deux pour le prix d’une !) Sincèrement… ça a été la révélation !
Entre la version avec pâte industrielle, celle au feuilletage classique et enfin celle au feuilletage inversé : y en a eu du chemin !

Je vous présente aujourd’hui la « cuvée » 2017, qui a encore bien évolué par rapport à la dernière que j’avais faite (j’ose espérer qu’elle évoluera en mieux d’année en année… comme le bon vin ! ^_^)

Bref, j’avais particulièrement envie d’utiliser des zestes d’orange pour apporter un petit parfum qui change de la frangipane traditionnelle et surtout qui amène un peu de fraîcheur dans ce dessert (qui il faut bien l’avouer est extrêmement riche et gras)

Le verdict est que nous nous sommes régalés ! Le parfum d’orange est juste formidable… il réussit à évincer ce petit goût de beurre très présent, qui moi me gêne un peu !

Bien sur… il ne rend pas la galette plus digeste, ni plus légère… ça reste bien « gourmaind » et ça tient au corps ! 😛

Mais c’est bon voilà tout et ce n’est pas tous les jours qu’on mange de la galette!

Alors roi ou reine… ou juste sujet du roi ? Cette année c’est le parrain de Matthew qui a été couronné, et chez vous qui est tombé sur la fève ??

galette2

Ingrédients :
Pour une galette de 24 cm de ∅

La pâte 

La crème pâtissière

  • 2 jaunes d’œuf
  • 50 g de sucre en poudre
  • 20 g de farine
  • 20 g de maïzena
  • 250 ml de lait 
  • 1 belle gousse de vanille
  • 2 C à S de jus d’orange pressé (ou de rhum si vous préférez)

La frangipane

  • 2 jaunes d’œuf à température ambiante
  • 100 g de beurre très pommade
  • 100 g de sucre glace
  • 120 g de poudre d’amande
  • les zestes d’une orange non traitée
  • (facultatif) quelques gouttes d’amande douce

Le sirop

  • 25 g de sucre
  • 25 g de glucose (ou 50 g de sucre si vous n’avez pas de glucose)
  • 50 ml d’eau
  • les zestes d’une orange non traitée

La dorure

  • 1 jaune d’œuf
  • de la crème liquide entière (il faut que le poids de la crème soit de 10% par rapport à celui du jaune : exemple si votre jaune pèse 15 g, il faudra 1.5 g de crème !)

Préparation :
La crème pâtissière

1. Dans un saladier ou dans le bol de votre robot, fouetter les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à blanchiment.

2. Ajouter ensuite la farine et la maïzena et mélanger le tout.

3. Faire chauffer le lait à feu moyen avec la gousse de vanille fendue et grattée.

4. Hors du feu, verser le lait chaud sur le mélange précédent tout en mélangeant.

5. Remettre le mélange dans votre casserole, à feu doux, pendant environ 3 à 4 minutes sans cesser de remuer, jusqu’à épaississement de la crème.

6. Hors du feu ajouter à la crème épaissie les 2 cuillères à soupe de jus d’orange pressé et mélanger à nouveau.

7. Laisser refroidir à température ambiante, en filmant au contact.

La frangipane

1. Dans un saladier ou dans le bol du robot, crémer le beurre.

2. Ajouter ensuite le sucre glace et la poudre d’amande et mélanger à nouveau.

3. Ajouter les zestes d’orange et éventuellement les gouttes d’amande douce.

4. Ensuite ajouter les jaunes d’œufs et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

5. Terminer en ajoutant la crème pâtissière refroidie -> sans mélanger trop longuement (il faut que la crème soit assez dense et ne pas y incorporer trop d’air !)

Dressage et cuisson

1. Réaliser deux cercles dans la pâte feuilletée : un de 24 cm et un de 25 cm. Déposer le disque plus petit sur une plaque recouverte de papier cuisson.

2. Pocher la frangipane en escargot, en veillant à laisser un espace d’1.5 cm près du bord. Placer éventuellement une fève sur un des bords (j’ai utilisé une amande entière pour éviter le cassage de dents ! :P)

3. Humidifier légèrement cet espace et recouvrir ensuite du deuxième disque de pâte en soudant bien les bords.

4. « Chiqueter » le tour de la galette et la retourner ensuite.

5. Battre le jaune avec la crème et en badigeonner le dessus de la galette : en faisant toutefois attention de ne pas en mettre sur les bords, puis la réserver environ une demi-heure au réfrigérateur.

6. Badigeonner à nouveau de la dorure, puis dessiner ensuite les motifs de votre choix au couteau (en biais) ou avec un cake testeur <- c’est ce que j’ai utilisé, j’ai eu trop peur de faire de percer la pâte !

7. Réaliser une cheminée en perçant un trou au milieu de la galette, puis 4 autres trous à gauche, à droite, en haut et en bas, de préférence dans vos motifs. 

8. Enfourner ensuite dans un four préchauffé à 170°c à chaleur tournante pour 1 h environ.

9. Réaliser le sirop, en portant le sucre, le glucose et l’eau à ébullition : s’arrêter quand le sirop atteint environ 100°c.

10. Mélanger bien et ajouter ensuite les zestes, réserver à température ambiante.

11. A la sortie du four, filtrer votre sirop pour le débarrasser des zestes, et en recouvrir aussitôt la galette.

Note :

Avec cette dorure (astuce que j’ai trouvé chez Valérie) il n’est pas nécessaire d’utiliser un sirop… je confirme qu ma galette était ultra brillante sans !

J’en ai simplement ajouté, car d’une part je trouvais que ma pâte était un peu trop salée… je ne sais pas si c’est ma balance qui commence déjà à fatiguer ou si il faut que je revois le dosage de sel !

Même monsieur Kiwipatate trouvait que mes essais avec les chutes de pâte ressemblaient à « des crackers » ! >_<

Avec le sirop ça allait beaucoup  mieux, même si on retrouvait quand même un petit goût salé en note de fin.

D’autre part, les zestes qui infusent un peu dans le sirop laisse un parfum des plus agréables !

Sources :

evolution-galettes

Publicités

22 réflexions sur “Galette des rois parfumée à l’orange

  1. Ohlala tu ne pouvais pas la faire plus tôt celle-là, je l’aurais tentée sans hésiter, je suis trop triste 😢
    Par contre est-ce que tu crois qu’on pourrait remplacer le rhum (beurk) par de la fleur d’oranger (j’adoooore ❤)?

    Encore merci pour ta recette, l’année prochaine je la fait 😉

    Aimé par 1 personne

    • Coucou cousinette ❤

      J'aurais voulu la faire plus tôt ! ^^ Mais impossible c'était trop de boulot et en plus je n'avais pas le bon beurre pour ma pâte !

      Sinon oui tu peux évidemment remplacer le rhum par de la fleur d'oranger sans problème ! Moi non plus je n'ai pas mis de rhum mais du jus d'orange pressé ! Comme Thew-Thew veut goûter à tout, j'ai fait sans alcool !

      D'ailleurs avec les zestes d'orange, le rhum n'aurait pas apporté grand chose d'après moi !

      Bon tu reviendras nous dire ce que tu en as pensé hein ? Bizzzz et une excellente soirée =)

      J'aime

  2. Elle est magnifique ♥

    Et oui, tu as fait un sacré bout de chemin et je suis certaine que tu vas trouver d’autres défis dans les mois à venir 🙂 Tu es une pâtissière née ♥

    Et tu sais quoi ? La galette des rois, il n’y a pas de saison pour en manger 😀 Avec Maman, on en faisait en plein mois d’Août pour faire plaisir à mes neveux et nièces, fèves et couronne comprises dans le packaging 😀

    Plein de bisous, de miaou et de calinous doux à partager avec tes Amours ❤ ❤ ❤

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ma petite Cenwen ❤

      Ton message me touche profondément ! Je crois que l'explication de mon amélioration, c'est tout simplement que je suis passionnée, perfectionniste et que l'expérience m'a prouvé que tout est possible quand on veut s'en donner les moyens !

      Il y a 10 ans je ne croyais pas en moi ni en mes capacités… je suis contente d'avoir eu tort !

      J'ai envie de montrer à ceux et celles qui suivent ce blog, que tout le monde peut y arriver : il faut de la motivation, un peu de travail et beaucoup d'amour ! ❤

      Pour la saison des galettes c'est complètement vrai ! Et puis quand on aime ça… ça serait idiot de ne pas en refaire une parce que l'épiphanie est passée !

      La seule vraie excuse d'éviter la période estivale pour la faire… c'est si on veut faire sa pâte feuilletée… car en pleine canicule c'est impossible ! Mais sinon on se fait plaisir quand on veut ! Pas besoin d'une date spécifique pour ça !

      Du reste, j'espère que tu te portes bien ma petite Cenwen, je te fais des gros bisous et plein de douceur à tes petits trésors ❤ ❤

      J'aime

      • Tu vas rigoler pour la pâte feuilletée en plein mois d’Août, on descendait la faire à la cave et on faisait les galettes à l’aube ! Avec le recul, je me dis que c’était dingue. Je suis triste, parce que quand j’évoque ça avec mes neveux et nièces, j’ai l’impression que ça ne les a pas marqué. Ils s’en souviennent parce que j’en parle, alors que je me rappelle que mon Papy Lulu sacrifiait sa sieste pour m’emmener faire de la luge il y a 50 ans …

        Pour le reste, c’est une période difficile dont je te parlerai par mail quand j’aurai un peu plus d’énergie.

        Prends bien soin de toi ❤

        Plein de bisous doux et de câlinoudoux à partager ❤ ❤ ❤

        Aimé par 1 personne

        • J’adore ! Je vous imagine bien dans la cave à faire la pâte feuilletée ❤ Ça fait partie de ces souvenirs qui marquent à jamais, la "belle" époque comme je le dis souvent !

          Pour tes nièces ne sois pas trop déçue, j'ai moi aussi d'excellents moments que j'ai hélas oubliés et qui me sont rappelés par ma maman… je ne les ai pas oubliés parce qu'ils n'étaient pas intéressants bien au contraire, et je le déplore car j'aimerais tant me souvenir de ce genre de moments que j'ai vécu avec mes tantes et ma grand-mère !

          Ma mémoire fonctionne parfois bizarrement…

          Quoiqu'il en soit j'attends ton mail mais prends ton temps et repose toi bien ma petite Cenwen ❤

          J'espère que ce que tu traverses n'est pas trop grave en tout cas 😦

          Pleins de bisous doux et de douceur à offrir autour de toi ❤

          J'aime

  3. Quand je vois de telles merveilles, j’ai bien envie de rendre mon tablier! nos ne jouons décidément pas dans la même cour!! en tout cas, je te félicite, comme le bon vin, tu t’améliores d’année en année, et je suis sûre que la « cuvée » 2018 sera encore plus parfaite!! gros bizous

    Aimé par 1 personne

    • Certainement pas ma petite Dan ! Ton message me touche également mais je ne peux pas te laisser dire qu’on ne joue pas dans la même cour !

      Tout ce que tu fais est sublime et cuisiné avec amour, ça je le vois au travers de tes réalisations et de la jolie présentation que tu nous proposes à chaque fois !

      Pour la cuvée 2018 on essayera de faire encore mieux, j’ai déjà quelques idées sur la déco, et surtout sur la garniture !

      J’espère aussi que tu te portes bien, je vais t’envoyer un petit message sur FB (message que je dois envoyer depuis un petit moment déjà…) bizzzzz et passe une très belle fin d’après-midi ! ❤

      J'aime

      • Comme tu es gentille!
        cuisiné avec amour, certes, sublime, loin s’en faut, mais j’assume! !
        bah non, je ne veux pas faire mon Caliméro, ce n’est pas mon genre, mais là, je dois avouer que ce n’est pas la grande forme ….
        Plein de gros bizous

        J'aime

  4. Pingback: Mille-feuille vanille de la Pâtisserie des Rêves (Philippe Conticini) | Le petit monde de KiwiPatate

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s