Macarons « Mogador »

Publié le Mis à jour le

Haaaaaaaaaaaaaa le fruit de la passion et hooooooooo le chocolat au lait… c’est une union des plus prometteuses et bien connue de tous les « pâtivores » que nous sommes !

Tout le monde ne jure que par ce mariage des goûts, par cette osmose parfaite entre la rondeur du chocolat et le peps de la passion : tout simplement par cette combinaison gagnante qui mettra votre palais en émois !

Tout le monde… ouiiiiii absolument tout le monde SAUF MOI !

→ Bouuuuuuuuuuuh au bouillon la Kiwipatate qui n’a aucun goût, retourne donc dans ton pays bouffer tes gaufres et tes frites une foué ! ^_^

Déjà pour ceux et celles qui me suivent depuis un petit moment (et qui accessoirement réussissent à lire mes longs monologues jusqu’au bout !) je vous avais déjà dit que je ne suis pas une grande fan des associations chocolat-fruit…

Il en va de même pour le choco-plante, choco-fleur et chocapic… 

[Petite exception cependant pour la fève Tonka qui redonne au chocolat ses lettres de noblesse !]

Vous ne me verrez donc jamais vous proposer une pâtisserie au chocolat et à la menthe (si ça arrive c’est que je me suis fait pirater !) et assez rarement d’autres alliances fruitées/fleuries !

-> Ça arrive tout de même quelques fois : la preuve ici et !

Je reconnais d’ailleurs avoir été très agréablement surprise par le chocolat et l’orange (mais alors la vraie hein… pas l’arôme chimique parce que ça je déteste !!)

Je suis très ouverte d’esprit alors je continue d’essayer et je me dis que peut-être un jour, je tomberais sur la combi gagnante !

Donc pour la passion et le chocolat que l’on présente partout comme LE truc de ouf qui va forcément faire flancher n’importe qui… fallait que je teste ça !

Les macarons Mogador que l’on ne présente plus, tout comme le grand pâtissier qui en est à l’origine, étaient pile poil ce qu’il me fallait !

Alors… j’ai mordu dans le bestiau et j’ai même fermé les yeux pour en apprécier toutes les subtilités.

En toute objectivité je peux comprendre que ça plaise car la fusion des saveurs fonctionne parfaitement !

Mais… ce n’est pas ce que je préfère !

Maintenant ce n’est pas non plus que je déteste (pas comme le choco-menthe… ça j’y arrive pas !) mais je ne suis pas fan, voilà c’est dit !

Du coup, peut-être que vous vous demandez pourquoi je poste la recette (vu comment j’ai l’air trop emballé !)

Tout simplement pour deux raisons principales :

  1. Parce qu’ils sont réussis (c’est déjà une raison plus qu’honorable… non ?)
  2. Parce que c’est bon et que je suis certaine que ça plaira (pas parce que c’est pas ce que je préfère, que vous n’allez pas surkiffer !)




◊  Une poche à douille ronde n°8 ou n°10
◊  Une balance
◊  Du papier de cuisson
◊  (facultatif) des plaques perforées
◊  Un tamis et / ou un robot mixeur
◊  Un batteur électrique ou un robot pâtissier
◊  Une maryse ou une corne
◊  Un thermomètre de cuisine
◊  Un batteur électrique ou mieux un robot pâtissier



Les coques :

◊  2 x 50 g de blancs d’œufs à température ambiante
◊  143 g de sucre glace
◊  143 g de poudre d’amande
◊  143 g de sucre semoule
◊  43 g d’eau
◊  (facultatif) un peu de colorant orange + un peu de cacao en poudre

La ganache chocolat au lait-passion :
Je vous ai diminué un peu les quantités que j’ai utilisées car j’en ai eu beaucoup trop !

◊  325 g de chocolat au lait Alunga ou Jivara
◊  148 g de jus de fruit de la passion
◊  59 g de beurre

Les coques :

♦  2 x 50 g de blancs d’œufs à température ambiante
♦  143 g de sucre glace
♦   143 g de poudre d’amande
♦  143 g de sucre semoule
♦  43 g d’eau
♦   (facultatif) un peu de colorant orange + un peu de cacao en poudre

Réaliser les coques à la meringue italienne, en suivant la recette ici.


La ganache chocolat au lait – passion :

♦  325 g de chocolat au lait Alunga ou Jivara
♦  148 g de jus de fruit de la passion
♦  59 g de beurre

1. Dans une petite casserole, porter le jus de passion à ébullition.

2. Disposer les fèves ou pistoles de chocolat dans un autre récipient : si ce sont les fèves Jivara, je vous conseille de les hacher au couteau !

3. Verser ensuite le jus de la passion bouillant en deux fois sur le chocolat, tout en mélangeant vigoureusement.

4. Ajouter alors le beurre coupé en morceaux et mélanger jusqu’à obtention d’une ganache souple et brillante.

-> Si besoin est, utiliser le mixeur plongeant pour bien lisser la ganache.

5. Réserver au frais pour que la ganache s’épaississe un peu (ça a été assez rapide chez moi, limite j’aurais pu la laisser à température ambiante !)

-> Si jamais elle a trop épaissi, vous pourrez la détendre à nouveau au mixeur plongeant ou en ajoutant encore un peu de jus de la passion.


Le montage :

1. Une fois cuits et refroidis, disposer d’une noix généreuse de ganache, sur l’une des deux coques. Les assembler ensuite deux par deux et les laisser refroidir sur la tranche du macaron.

-> Pour plus de gourmandise, vous pouvez creuser légèrement la coque qui va être garnie, lorsqu’elle est encore chaude.

2. Dans un premier temps, placez-les à découvert, au réfrigérateur pour éviter la condensation.

Ensuite, vous pourrez les ranger dans une boite hermétique, toujours au réfrigérateur. Si vous avez le courage d’attendre, la dégustation sera optimale, 48h après avoir garnis vos macarons. N’oubliez pas de les sortir une demi-heure avant de vous jeter dessus !

Source : Multicolaure


Publicités

8 réflexions au sujet de « Macarons « Mogador » »

    Multicolaure a dit:
    13 mai 2017 à 20 h 55 min

    Ils sont trop beaux 🙂

    Aimé par 1 personne

      kiwipatate a répondu:
      13 mai 2017 à 23 h 14 min

      Merci beaucoup Laure ! Je les ai enfin essayé : il était temps ! ^^

      Bon plus je les goûte, plus je les apprécie… je vais finir par être convertie au choco-fruit !

      Merci pour la recette je passerais donner mon avis sur ton blog maintenant que j’ai testé ! =)

      Passe une très belle soirée =)

      Aimé par 1 personne

    mamscook a dit:
    14 mai 2017 à 9 h 38 min

    Ils sont magnifiques!!!! Bravo et bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    Dan a dit:
    15 mai 2017 à 9 h 49 min

    Ohh! diaboliques!!! ils sont tellement beaux!! je n’ai pas goûté, mais comme toi, je ne suis pas sûre d’apprécier l’association de saveurs…en tout cas, j’ai hâte d’être plus en forme pour refaire des macarons, ceux ci ou d’autres, car ils fleurissent à nouveaux sur les blogs culinaires et me font de l’œil!! belle semaine à toi, belle Angie! bizous

    Aimé par 1 personne

      kiwipatate a répondu:
      15 mai 2017 à 13 h 21 min

      Merci beaucoup ma petite Dan ❤ Pour ce qui est de la saveur, j'apprécie de plus en plus l'alliance des deux… mais je reste toujours sur ma position pour ce qui est de l'association choco-fruit !

      Je t'envoie pleins d'ondes guérisseuses car j'ai hâte de te voir revenir plus en forme que jamais ! Surtout que je sais que tu fais toi aussi de merveilleux macarons ! ❤

      Bizzzz et passe une belle semaine toi aussi =)

      J'aime

    Jolie Marâtre a dit:
    16 mai 2017 à 8 h 13 min

    Oh ouiii ça doit être trop bon! 😋

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s