Gâteau au fromage

Publié le Mis à jour le

Il y a quatre ans je réalisais ce gâteau au fromage, recette issue du « grimoire » familial que j’avais d’ailleurs déjà partagée avec vous  !

Comme je suis en train de réaliser des changements sur le blog pour le rendre un peu plus présentable, en tombant sur ces articles qui commencent à dater je me dis qu’il est vraiment temps de les dépoussiérer et de les remettre à jour !

Et celui-ci avait tout particulièrement besoin d’un lifting, quand on voit les photos de l’époque… ce n’est pas tout à fait en adéquation avec le perfectionnisme avec lequel je vous ai habitué !



Bref c’était aussi l’occasion de le refaire : tout simplement pour le savourer à nouveau car nous avions adoré (en grands fans de gâteaux au fromage que nous sommes monsieur Kiwipatate et moi !) et nous adorons toujours !

Cette pâtisserie est très proche du cheese cake à quelques différences près !

Pour commencer ici le fromage n’est pas versé sur un fond de biscuits mais entouré d’une pâte brisée, ensuite la garniture est beaucoup plus aérienne et légère un peu comme une mousse alors que dans le cheese cake elle est plus compacte presque comme un flan !

J’aime beaucoup cette version et je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi je n’en ai pas refait en quatre ans !

Vous allez voir que la recette est hyper facile et qu’il n’y a aucune difficulté !

Je remercie une fois de plus Antoinette la marraine de monsieur Kiwipatate, en plus d’être quelqu’un d’adorable c’est une excellente pâtissière et j’ai la chance d’avoir accès à ses délicieuses recettes familiales !



◊  Une balance
◊  Un cercle ou un moule de 24 cm de ∅ et de 7 cm de hauteur
◊  Une grille à gâteau
◊  Un rouleau à pâtisserie
◊  Du papier de cuisson
◊  Un grand sac de congélation
◊  Un robot pâtissier + fouet ou un batteur électrique
◊  Un fouet ou une cuillère magique
◊  Une maryse
◊  (facultatif) une règle
◊  (facultatif) un robot pâtissier + batteur plat

La pâte brisée :

◊  320 g de farine 45
◊  160 g de beurre
◊  16 g de sucre (j’ai utilisé du rapadura)
◊  3 g de sel
◊  (normalement car j’en mis moins je vous explique plus bas) 112 g d’eau
◊  1/2 gousse de vanille

La garniture :

◊  750 g de faisselle
◊  187 d’œufs (soit environ 4 œufs)
◊  150 g de sucre en poudre
◊  7.5 g de maïzena
◊  1 gousse de vanille
◊  une cuillère à café d’extrait de vanille

La pâte brisée (à faire de préférence la veille) :

♦  320 g de farine 45
♦  160 g de beurre
♦  16 g de sucre (j’ai utilisé du rapadura)
♦  3 g de sel
♦  112 g d’eau
♦  1/2 gousse de vanille

1. Verser la farine, le beurre, (qui peut être éventuellement sorti une demi heure avant) le sucre, le sel et les graines de la gousse de vanille dans le bol du robot ou dans un saladier.

2. Mélanger quelques instants afin d’obtenir une texture poudreuse comme du sable.

3. Verser alors l’eau progressivement tout en mélangeant.

4. Il faut s’arrêter dès que la pâte se ramasse.

-> dès que la pâte se tient il faut arrêter d’ajouter de l’eau, j’en ai mis un peu de trop ça se voit sur la photo !

5. Placer la pâte dans un grand sac de congélation et finir de la fraser dedans : depuis que j’ai essayé la méthode de Valérie je fais tout le temps comme ça ! Ensuite la laisser au réfrigérateur pendant une heure.

6. L’abaisser à environ 4 mm.

Ici j’ai pioché dans les photos de ma pâte sucrée tout simplement car j’ai oublié de photographier la pâte brisée ! ^^’

J’ai choisi la même méthode que pour la tarte de Monsieur Conticini, à savoir de réaliser d’abord le tour de pâte puis le fond !

C’est particulièrement important dans ce cas précis car on utilise un cercle ou un moule très haut.

7. Découper des bandes de pâte d’environ 5 cm de large, les laisser ensuite quelques minutes à peine au congélateur. Ça ne sera pas forcément nécessaire car vous verrez que la pâte brisée est beaucoup plus facile à travailler que la sucrée !

8. Ensuite découper un disque de 24 cm.

-> Vérifier si il faut redécouper après avoir foncé le tour de pâte car moi j’avais enlevé un bord de 5 mm mais comme la pâte est un peu plus élastique que la sucrée elle s’est rétractée et du coup j’avais un petit vide !

9. Foncer bien le cercle ou moule, en commençant d’abord par le bord puis par le fond.

-> La pâte se rétracte donc vous risquez de voir votre tour de pâte se fissurer à la cuisson là où les bandes se rejoignent !

Il faut vraiment bien appuyer partout pour qu’elle adhère bien au moule, pour que le fond et le tour ne fassent plus qu’un et tenter de bien souder les bandes entre elles !

Ensuite laisser toute une nuit au réfrigérateur.

Sur la deuxième photo vous pouvez voir le fonçage après cuisson qui est plutôt pas mal : mis à part le tour qui s’est fissuré par endroits !


La garniture au fromage :

♦    750 g de faisselle
♦    187 d’œufs (soit environ 4 œufs)
♦    150 g de sucre en poudre
♦    7.5 g de maïzena
♦    1 gousse de vanille
♦    une cuillère à café d’extrait de vanille

1. Dans un saladier verser les jaunes, le sucre, la faisselle, la maïzena, les graines de la gousse de vanille et l’extrait.

2. Mélanger bien le tout à l’aide d’un fouet ou d’une cuillère magique.

3. En parallèle monter les blancs en neige bien fermes.

4. Les incorporer délicatement au mélange précédent.

5. Il faut obtenir une préparation bien mousseuse et aérienne.

6. Verser la garniture au fromage sur la pâte brisée.

7. Enfourner dans le four préchauffé à 195°c à chaleur tournante pendant environ 45 à 50 minutes.

-> J’ai diminué à 180°C au bout de 20-25 minutes de cuisson !

8. Laisser refroidir le gâteau dans le four éteint avec la porte entrouverte.

9. A la sortie du four ôter délicatement le cercle et retourner le gâteau sur une grille. Il faut le laisser à l’envers pendant environ une demi-heure -> voire une heure pour que l’eau contenue dans la crème puisse bien s’écouler.

10. Ensuite placer le gâteau au frais !


Note :

Il faut savoir que ce gâteau est relativement peu sucré, tant au niveau de la garniture que de la pâte. De ce fait, il ne plaira pas à tout le monde (je pense aux enfants et aux sucrovaures !) :p

On peut donc tout à fait réaliser une pâte sucrée à la place de la pâte brisée et augmenter le sucre dans la garniture !

Avec le temps je préfère les desserts pas trop sucrés, que voulez-vous je vieillis et mon palais doit être devenu plus sensible mais je peux concevoir que ça ne sera pas le cas de tout le monde ! ^^

 Source : ♥ Antoinette ♥

L’avant – après :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Gâteau au fromage »

    Dan a dit:
    21 août 2017 à 21 h 34 min

    Roh, je succombe devant ce beau gâteau!! j’adore son épaisseur et il a pour moi un petit(euh grand!!) goût d’enfance!! On en faisait régulièrement avec les faisselles « ratées ». Merci pour ce petit rappel!! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

      kiwipatate a répondu:
      13 septembre 2017 à 23 h 36 min

      Coucou ma petite Dan =)

      Je ne résiste pas non plus à un bon gâteau au fromage, un pur moment de bonheur et j’aime beaucoup cette version plus « mousseuse » et aérée que le cheesecake (même si j’adore les deux façons de faire !)

      J’aurais été ravie de le partager avec toi si j’avais pu =)

      Gros bisous et passe une très belle nuit ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s