Pâte de pistache (Pierre Hermé)

Publié le

Entre la pâte de pistache et moi c’est une longue, TREEEES longue histoire…

Ça paraît simple (et ça l’est sûrement pour la plupart d’entre vous !) après tout y a qu’à mettre des pistaches, un peu d’extrait d’amande amère, de la poudre d’amande, de l’huile : tu mixes tout et hop tu obtiens de la pâte de pistache !

En tout cas ça c’est la version « papier », d’ailleurs ça a l’air tellement simple que même pas un jour après tu te retrouves le nez collé au robot à regarder les pistaches virevolter comme si elles étaient prises dans un cyclone !

Là tu attends patiemment, touchant régulièrement le dessous de l’appareil pour vérifier que le moteur ne va pas exploser… parce que sur la recette il est mis qu’au bout de 10 minutes la pâte est terminée MAIS aussi que ça dépend des robots !

Il faut en effet surveiller que le moteur ne surchauffe pas et faire des pauses si tel est le cas !

Entre-temps les 10 minutes sont passées… et ta pâte reste « poudreuse » et très compacte : alors tu te demandes quand même si tu n’as pas foiré quelque chose !

En plus tu as ton homme qui commence à rouspéter parce qu’il n’aime ni le bruit de l’aspirateur, ni celui du robot qui tourne trop longtemps à son goût !

Tu n’as donc pas la pression du tout : entre la peur que le moteur rende l’âme et que ton homme se décide à te balancer le robot par la fenêtre… et puis cette pâte qui ne se fait pas mais elle attend quoi elle aussi ??

Puis ce que tu ne sais (peut-être) pas c’est que ce n’est pas la première fois que je l’essaye et que je me sens hyper frustrée parce que ça ne fonctionne pas… alors que tout le monde paraît la réussir les deux doigts dans le nez : il suffit de jeter un œil sur le net !

Le détail ultime : c’est que j’ai fait cette pâte à plus de 22 h et que la chambre de mon petit gars est collé à la cuisine, comme les murs sont en papier carton… autant te dire que le stress de le réveiller s’est ajouté à ma « NOT to do liste » !

Et puis par je ne sais quel miracle, au bout d’un long moment la pâte à commencer à devenir huileuse !

C’était très subtil au début et j’ai quand même dû mixer encore assez longtemps… mais c’était déjà un net progrès !

Ensuite Ô miracle elle s’est transformée ! YES enfin j’ai réussi cette pâte de pistaches… je vous assure je n’y croyais plus ! -_-

Pour ceux et celles qui me connaissent un peu, je ne lâche pas l’affaire facilement et je me suis toujours sentie tellement gourde de ne pas la réussir !

Du coup comme j’avais l’intention de refaire des macarons à la pistache (mais ça c’est une toute autre histoire !) c’était l’occasion de la retenter !

Elle se mérite (pour ma part en tout cas !) mais qu’est-ce que c’est bon… une tuerie que tu aurais presque envie de finir à la petite cuillère à même le pot !

Je dis « presque » parce qu’avec tout le mal que je me suis donnée… il n’en était pas question !

Je vais me l’économiser et surtout essayer de l’utiliser de la meilleure façon qui soit !

◊  Une balance
◊  Un robot mixeur
◊  Un thermomètre de cuisine
◊  Un petit bocal

◊  125 g de pistaches crues, non salées et émondées
◊  30 g de poudre d’amande
◊  62 g de sucre semoule
◊  18 g d’eau
◊  3 gouttes d’extrait d’amande amère
◊  1 C à S d’huile de pépin de raisin + 1 c à c

Avant toute chose, je tiens à préciser que j’ai utilisé une partie de pistaches déjà émondées et une autre que j’ai dû émonder moi-même… par soucis d’économie !

Je peux vous dire que c’est vraiment long et fastidieux à faire et qu’en plus de ça, les pistaches déjà émondées me semblent libérer beaucoup plus d’huile que celles que l’on émonde soi-même !

Pour les émonder : il faut les plonger dans de l’eau bouillante une petite minute, bien les égoutter : ensuite la peau se détache plus ou moins facilement !

Puis il faut les torréfier dans tous les cas : que vous utilisiez des déjà émondées ou pas : c’est fou à quel point ça donne toute la saveur à la pistache (crue elle est bof bof mais torréfiée : on passe de la Fiat 500 à la Ferrari !)

1. Torréfier vos pistaches un dizaine de minutes à 160°C à chaleur tournante.

2. Dans une petite casserole, verser les 18 g d’eau puis les 62 g de sucre semoule et faire chauffer jusqu’à atteindre 121°C !

3. Y verser alors les pistaches en une seule fois et mélanger : elles vont alors « sabler » !

4. A ce moment là, les disposer dans le bol du robot avec les 30 g de poudre d’amande et les gouttes d’extrait d’amande amère !

-> à ce sujet, j’ai décidé de tester les produits de la marque « La Pâtelière » et leur extrait d’amande amère bio, sans produits chimiques, sans conservateurs et avec du vrai arôme naturel d’amande est un délice !

5. Mixer le tout quelques minutes, puis ajouter la cuillère à soupe d’huile de pépin de raisin (on conserve la petite cuillère à café pour plus tard !) et là commence le mixage…

En fonction de la qualité des pistaches et de la puissance de votre robot, cette opération peut aller plus ou moins vite !

Je n’ai pas chronométré mais je peux vous dire que ça a mis plus de 45 minutes de mixage au total… on est loin des 10 minutes préconisées dans la recette !

6. Quand la pâte commence à devenir légèrement huileuse, ajouter alors la petite cuillerée d’huile : j’ai fait ça pour « aider » la pâte à se faire !

7. Verser le tout dans un petit bocal et la laisser à température ambiante : je ne sais pas du tout combien de temps elle se conserve mais j’imagine que c’est à peu près comme pour le praliné !

Source : C’est ma fournée !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pâte de pistache (Pierre Hermé) »

    Tarte aux fraises « Le petit monde de KiwiPatate a dit:
    19 mai 2018 à 23 h 17 min

    […] sucre en poudre ◊  15 g de maïzena ou de poudre à flan ◊  2 jaunes d’œufs ◊  25 g de pâte de pistache ou une belle gousse de vanille ◊  quelques gouttes d’extrait d’amande amère pour la […]

    J'aime

    […] liquide entière ◊  120 ml de lait ◊  70 g de sucre ◊  4 jaunes d’œufs ◊  60 g de pâte de pistache ◊  2 gouttes d’extrait d’amande amère ◊  QS de cassonade pour la version crème […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s