Swiss roll à la ganache montée au chocolat au lait & café

Publié le

Attention attention : dessert de folie en vue (et qui plus est très facile à faire) qui a réussi à mettre tout le monde d’accord : et ça croyez-moi, c’est pas une mince affaire !!

Que je vous explique toussa ⇒ ce roulé je l’ai découvert, une fois de plus, chez Valérie de C’est ma fournée !

Je l’avais déjà réalisé à maintes reprises : notamment à l’occasion de l’anniversaire de mon papa, d’ailleurs si vous êtes abonné(e)s à ma page Facebook : vous l’avez peut-être même entraperçu ?

C’était un Swiss roll avec une chantilly vanille et des fraises fraîches, et déjà cette fois-là nous étions tous totalement in love avec ce dessert de folie !

Je vous montre vite fait les photos parce qu’il était quand même très beau !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais pour varier les plaisirs (et aussi parce que je n’achète pas les fraises hors-saison !) j’avais tenté une version à la ganache au chocolat : et le succès était toujours au rendez-vous !

Je ne vous l’avais pas présenté sur le blog car l’esthétique de ce dernier laissait à désirer !

ET UNE FOIS ENCORE, j’avais failli ne pas vous publier celui-ci… car à la base je voulais juste réaliser un petit dessert vite fait, bien fait pour le goûter !

Sauf que je me suis dit que ça serait quand même dommage de ne pas vous partager ce truc de folie, vraiment ça n’aurait pas été correct de ma part !

Je peux vous dire que des biscuits roulés j’en ai déjà essayés quelques-uns : le dernier en date se composant d’un très bon biscuit japonais… très très bon MAIS ça c’était avant de connaître le Swiss roll !!

Je ne sais pas quoi vous dire de plus sinon que ce roulé est tellement parfait : le biscuit est hyper moelleux, tout doux, la ganache est onctueuse à souhait et le tout forme une divinité de la pâtisserie : c’est extrêmement délicieux et hyper régressif !

Je vous le dis : tout le monde l’adore et ce dessert ne dure pas plus de 2 jours !!

Et en plus vous allez voir qu’il n’est vraiment pas compliqué à réaliser… alors si vous n’êtes toujours pas convaincu(e) après toussa, moi pas comprendre !!

◊  Une balance (= de précision : sauf si vous avez des Teaspoon)
◊  Un robot pâtissier + fouet ou un batteur électrique
◊  Une lèchefrite ou mieux une plaque à génoise de 40 x 30 cm
◊  Du papier de cuisson
◊  Une maryse
◊  Une petite casserole
◊  Un bon couteau
◊  (facultatif) une poche à douille cannelée ou autre pour la déco

Le biscuit Swiss roll :

◊  5 gros œufs
◊  70 + 50 g de sucre en poudre
◊  50 g d’huile neutre (de tournesol pour moi)
◊  50 g de lait
◊  90 g de farine
◊  2 g de levure chimique (si vous utilisez des Teaspoon, ça sera parfait pour peser la levure, dans ce cas pas besoin d’une balance de précision !)
◊  1 belle pincée de sel
◊  1 demi-gousse de vanille ou de l’extrait de vanille ou encore quelques gouttes d’amande amère

La ganache montée au chocolat au lait & au café :

◊  250 g de chocolat de couverture au lait
◊  1 sachet de café soluble
◊  125 g de crème liquide + 215 g de crème liquide

La ganache montée :

♦  250 g de chocolat de couverture au lait
  1 sachet de café soluble
  125 g de crème liquide + 215 g de crème liquide

1. Faire fondre les 250 g de chocolat au lait au micro-ondes (ou au bain-marie si vous préférez)

2. Faire chauffer les 125 g de crème liquide avec le sachet de café soluble.

3. L’ajouter en 3 x dans le chocolat fondu tout en émulsionnant : le chocolat doit devenir lisse et bien brillant !

4. Ajouter à présent les 215 g de crème liquide froide, mélanger et laisser au frais pour quelques heures.


Le biscuit :

♦  5 gros œufs
  70 + 50 g de sucre en poudre
  50 g d’huile neutre (de tournesol pour moi)
  50 g de lait
  90 g de farine
  2 g de levure chimique (si vous utilisez des Teaspoon, ça sera parfait pour peser la levure, dans ce cas pas besoin d’une balance de précision !)
  1 belle pincée de sel
  1 demi-gousse de vanille ou de l’extrait de vanille ou encore quelques gouttes d’amande amère

1.  Poser une feuille de papier de cuisson (côté non brillant = côté adhésif) dans votre lèchefrite ou plaque à génoise.

2. Dans un petit récipient, mélanger ensemble les 90 g de farine et les 2 g de levure chimique.

3. Séparer les blancs des jaunes : commencer par monter les 5 blancs avec 70 g de sucre et la pincée de sel : ils doivent faire le bec d’oiseau mais rester souples !

4. Fouetter à présent les 5 jaunes avec les 50 g de sucre à vitesse max. environ 3 minutes.

5. Verser les jaunes montés, en une seule fois, sur les blancs et mélanger ensuite délicatement à la maryse.

6. Tamiser le mélange farine/levure dans la préparation précédente et continuer de mélanger délicatement.

7. Dans un grand récipient ou un verre assez long : émulsionner ensemble (à l’aide d’une cuillère magique, d’un petit fouet ou même d’une fourchette !) les 50 g d’huile, les 50 g de lait et la vanille ou les gouttes d’amande amère.

8. Prélever 30 g de pâte et les verser dans votre émulsion d’huile et de lait : et mélanger vivement.

9. L’ajouter dans la pâte restante et poursuivre le mélange à la maryse : très délicatement, en raclant bien le fond du bol jusqu’à ce que la pâte soit parfaitement homogène !

10. Verser la pâte sur la plaque recouverte de papier de cuisson : bien lisser à la spatule coudée pour que ça soit le plus uniforme possible, tapoter la plaque ou la faire tomber deux-trois fois sur le plan de travail.

11. Faire cuire dans un four préchauffé à 170°c chaleur tournante, pendant 20 minutes.

12. Dès la sortie du four, poser une feuille de papier de cuisson (cette fois côté qui brille = côté non adhésif) pardessus.

13. Placer une autre plaque pardessus et retourner le tout.

14. Ôter délicatement la feuille de papier de cuisson : la croûte va rester collée au papier, c’est normal : c’est ce que l’on recherche, c’est pour ça qu’on a utilisé la feuille côté mat = qui colle !

15. Laisser bien refroidir le biscuit au-dessus d’une grille !

16. Ensuite parer les côtés : un des deux côté dans la largeur légèrement en oblique, et l’autre côté droit !

17. Réaliser à présent 3 entailles (toujours dans la largeur) en partant du côté droit (pas celui oblique donc !)


Montage final :

1. Monter la ganache au fouet ou au batteur électrique.

2. Dès qu’elle se tient, garnir généreusement toute la surface du biscuit de ganache, en réserver environ 1/4 pour la déco !

3. Rouler le biscuit en partant du côté droit, là où vous aviez également réaliser les 3 entailles.

4. Parer éventuellement les côtés afin que le roulé soit net de partout !

5. Avec une poche à douille, décorer le haut du roulé : ici j’ai fait très simple car je n’avais pas prévu de la publier, mais on peut très bien utiliser une douille à Saint-Honoré, comme je l’ai fait pour le roulé aux fraises en haut de l’article : ça lui donne un côté plus stylé !

Source : C’est ma fournée !


4 réflexions au sujet de « Swiss roll à la ganache montée au chocolat au lait & café »

    plaisiretequilibre a dit:
    28 février 2021 à 18 h 31 min

    Coucou Angélique, j’aurais une préférence pour ton Swiss roll avec chantilly et fraises car j’ai hâte de retrouver les fruits d’été mais en grande gourmande, ton Swiss roll au chocolat me fait également saliver ! Passe une belle soirée, bisous

    Aimé par 1 personne

      kiwipatate a répondu:
      15 juin 2021 à 21 h 17 min

      Coucou Laurence, je te réponds juste 4 mois plus tard (quelle étourdie je fais !) mais mieux vaut tard que jamais ! 😛 J’ai aussi une préférence pour celui aux fruits, ça apporte tellement de fraîcheur ! On peut utiliser pleins de fruits différents : mangue, framboises, mandarines, poires,… mais la version chocolat est très très régressive et me plait beaucoup également !

      N’hésite pas à tenter, je suis presque certaine que ça va te plaire ! Passe une très belle soirée, gros bisous =)

      J'aime

    THE FRENCH CORNER FOOD a dit:
    3 mars 2021 à 20 h 56 min

    L’association chocolat café est ma préférée, merci pour cette recette que je garde de côté

    Aimé par 1 personne

      kiwipatate a répondu:
      15 juin 2021 à 21 h 19 min

      Merci beaucoup The French corner food ! Je suis entièrement d’accord : le café et le chocolat c’est un mariage heureux, l’un et l’autre se complètent et se subliment ! J’espère que vous aurez l’occasion de tenter et surtout n’hésitez pas à me dire si ça vous a plu =)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s