Le matériel indispensable

On le sait à peu près tous, la pâtisserie peut parfois se montrer capricieuse… voire TRES capricieuse même !

Certains desserts, plus particulièrement, demandent beaucoup plus de technique et de rigueur. Et pour satisfaire à toutes leurs exigences, quoi de mieux que d’avoir de bons outils ?

Oui mais le hic… c’est que si l’on veut vraiment posséder tous les ustensiles possibles et inimaginables, cela demande un énoooorme budget ! Alors faut-il casser sa tirelire pour réussir la pâtisserie ou est-il concevable de sortir de magnifiques desserts même si on ne possède que le strict minimum vital en cuisine ?

Mon avis, c’est qu’on peut tout à fait parvenir à de superbes réalisations, même avec seulement quelques outils de base ! De plus en plus, de nouveaux accessoires sont mis à notre disposition… car la pâtisserie n’a jamais autant eu la côte que ces dernières années… et ça les commerçants l’ont bien compris !

Cependant, du matériel pro ça aide : c’est moins fatiguant, c’est plus facile, c’est plus précis… mais ce ne sont pas vos outils qui vont faire que votre pâtisserie sera réussie… Ils vont juste y contribuer en vous facilitant certaines tâches. Je vous propose donc de faire un petit récapitulatif des ustensiles, dont certains devraient avoir une petite place dans votre cuisine, et d’autres pas nécessairement MAIS qui vous aideraient sans doute bien.

1°) Une balance

balance

Je la place en numéro 1, parce que sans balance, si vous réussissez des pâtisseries comme les macarons et les choux, alors vous êtes vraiment très très fort(e) ! Elle est indispensable à la réussite de vos petites gourmandises car beaucoup d’entre elles, nécessitent une pesée précise de chaque ingrédient, sans quoi cela pourrait fortement altérer le résultat.

Je vous conseille une balance avec un bouton on / off, car celles qui s’éteignent toutes seules vont user bien plus rapidement les piles. Le must est bien évidemment une balance qui pèse à 0.1 gramme car quand on vous demande des quantités inférieures à 5 grammes… ce n’est pas toujours évident. Mais une balance du commerce fera très bien l’affaire : d’ailleurs, c’est ce que je possède actuellement.

2°) Des moules

moules

Cela peut sembler évident, mais bien entendu, pour pâtisser il vous faudra différents moules en fonction du dessert réalisé. Il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes et même si c’est très tentant de vouloir en posséder un de chaque, réfléchissez bien à l’utilisation que vous en aurez.

Je vous conseille d’éviter les moules en silicone… ils paraissent pratiques au premier abord, mais je trouve qu’ils donnent une légère odeur et même un arrière goût aux pâtisseries et j’en suis globalement assez déçue.

Je pense notamment au tapis à macarons que ma sœur m’avait si gentiment offert, à l’occasion de mon anniversaire ! Elle savait que j’en voulais un mais qu’elle ne fut pas ma déception quand je l’ai essayé ! La collerette ne se développe pas aussi bien que sur une plaque et en plus de ça ils collent au tapis… moi qui pensais justement que ça se détacherait mieux !

3°) Un cercle à tarte

cercle

Si un jour, vous envisagiez de remplacer votre vieux moule à tarte… je ne saurais trop que vous conseiller d’essayer le cercle ! Il est tellement plus pratique à utiliser. C’est surtout au démoulage que vous vous rendrez compte à quel point il est génial !

En effet, je redoutais à chaque fois le moment, où j’allais devoir « extirper » ma tarte de son moule… et j’avais déjà vécu la douloureuse expérience, de la pâte qui décide de s’écrouler à moitié au moment du démoulage ! (comme pour la pâte sablée)

Avec le cercle, le problème ne se pose plus ! Il suffit de le soulever en fin de cuisson et de gentiment venir récupérer votre tarte, soit à l’aide d’une pelle à gâteau, soit avec deux pelles à tarte !

4°) Un disque et / ou un cadre à pâtisserie


disque&cadre

Le cercle et le cadre vont principalement vous rendre service, lors de la réalisation d’entremets et de bavarois. En règle général, ils seront idéaux dans les pâtisseries composées de différentes couches. Et surtout, on les utilisera pour des gâteaux qui nécessitent un démoulage délicat, comme par exemple, pour un fraisier ou un opéra.

Aussi, si démouler un gâteau a toujours été une source d’angoisse (de peur que le fond n’attache), tout comme pour le cercle à tarte, il vous facilitera la tâche. Vu qu’il vous suffira de le soulever en fin de cuisson et de récupérer ainsi très aisément votre pâtisserie.

5°) Un cul de poule

cul_de_poule

Le cul de poule est un récipient qui a tout spécialement été conçu pour mélanger parfaitement vos appareils ! Il est aussi très utile pour cuire des aliments à bain-marie.

6°) Une casserole à fond épais

petite_casserole

La casserole à fond épais est idéale pour réaliser un sirop ou un caramel. Elle permet une meilleure diffusion de la chaleur grâce aux différentes couches qui la composent.

Je vous recommande d’opter pour l’inoxydable, la céramique et la fonte et de bannir les casseroles anti-adhésives… Elles sont certes très attrayantes car elles n’attachent pas, mais vous vous rendrez rapidement compte que le goût n’est pas pareil.

7°) Un tamis et / ou un chinois

tamischinois

Techniquement parlant, le chinois sert davantage à « filtrer » une sauce et le tamis à tamiser. Cependant, on peut très bien tamiser la farine avec le chinois, je le faisais avant ! En revanche, si d’aventure vous tentiez de réaliser des macarons, le tant pour tant se fera beaucoup plus facilement avec un tamis !

C’est un outil que je trouve indispensable (non pas seulement pour les macarons) mais pour tous vos gâteaux et moelleux qui lèveront bien mieux en tamisant la farine.

8°) Un batteur électrique 

batteur

Si vous avez envie de vous muscler les bras ou si l’exercice ne vous fait pas peur, vous pouvez bien sur utiliser un fouet à mains ! Mais pour avoir déjà monté des blancs en neige, de cette façon… je vous conseille tout de même la version électrique !

Vous pourrez également fouetter vos pâtes, vos jaunes d’œufs avec le sucre et bien d’autres choses encore ! Il ne vaut pas bien cher et ça vous fera gagner un temps considérable… et surtout, il vous évitera d’horribles maux de bras, le lendemain !

9°) Une spatule / maryse

maryses

J’ai enfin compris la différence entre les deux… Maryse étant juste une marque de spatule ! Les miennes viennent d’une grande surface ! Je les trouve indispensables pour beaucoup de choses. Notamment, pour bien récupérer la pâte dans le saladier ou les sauces, pour mélanger délicatement des préparations à base de blancs d’œufs… et bien sur pour réaliser le fameux « macaronage » !

10°) Une corne

corne

La corne a exactement la même fonction que la maryse. Elle permet de macaroner, de mélanger délicatement vos préparations et de bien récupérer la pâte.

Mais personnellement, j’ai plus de facilité à travailler mes pâtes à la corne qu’à la maryse… allez comprendre pourquoi ! Je pense que c’est vraiment une histoire de goût et aussi de « prise en mains ». Il faut essayer les deux afin de voir ce qui convient le mieux.

11°) Un ou plusieurs pinceaux

pinceaux

Le pinceau trouve toujours une utilité en pâtisserie. Que ce soit pour beurrer un moule, « puncher » un gâteau ou même glacer un biscuit, il est incontournable ! Je vous conseille ce type de pinceaux, à poils doux et souples, plutôt que ceux en silicone ou ceux à poils durs, ces derniers risquent d’abîmer votre gâteau.

Aussi, si vous posséder un lave-vaisselle, ils ne le supportent pas très bien… au risque de finir par ressembler à des plumeaux !

Pourquoi en posséder de différentes tailles ? Tout simplement, parce que si vous souhaitez dessiner des motifs très fins, (par exemple, sur les coques de vos macarons ou même sur une pâte d’amande) vous aurez plus facile avec un petit pinceau qu’avec celui de 8 cm de large, qui vous sert à beurrer vos moules !

12°) Une poche

poche_à_douille

C’est le genre d’outil qu’on hésite à acheter, ne sachant pas très bien si il aura vraiment une grande utilité… et pourtant, une fois qu’on l’a, on ne sait pas comment on a fait sans lui jusque là !! A la base, je l’avais acheté pour dresser mes macarons mais je l’utilise pour beaucoup d’autres choses !

Vous pourrez entre-autre dresser vos choux, éclairs, les garnir mais aussi décorer vos cupcakes, gâteaux, dresser certains biscuits et j’en passe ! J’ai eu l’occasion de travailler un certain temps avec la poche en silicone… dont je n’étais absolument pas convaincue ! Et mon nouvel achat a terminé de me convaincre que le silicone, ce n’est décidément pas mon truc !

J’utilise donc désormais des poches jetables et des douilles en inoxydable « Städter »… et c’est le jour et la nuit !

13°) Des plaques alvéolées

plaques_perforées

Aaaaah… les plaques alvéolées, (ou perforées) je n’aurais jamais cru que je les aimerais autant ! Avant, j’utilisais la lèchefrite… mais ça faisait un moment que j’avais envie d’acheter des vraies plaques à pâtisseries ! Et Mercotte les recommandait vivement (surtout pour les macarons) et étant donné son expérience en matière de pâtisseries, je me suis empressée de suivre son conseil.

Je ne le regrette absolument pas ! La collerette des macarons se forme super bien sur ces plaques, et je trouve aussi que les autres biscuits que j’ai réalisés dessus, gonflent davantage et ont une cuisson au top : croquants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur ! Alors si vous aussi, souhaitez investir dans des plaques, ne cherchez plus de midi à quatorze heures ! 

14°) Un zesteur

zesteur

Autrefois, quand j’avais besoin de zestes pour une recette, j’utilisais un économe, et je hachais ensuite le tout au couteau… Autant vous dire, qu’en plus de prendre du temps, les zestes étaient assez grossiers et désagréables en bouche !

Depuis, j’ai investi dans un très bon zesteur… et je ne suis absolument pas déçue ! En plus de vous faire de jolis zestes, d’une finesse incroyable, cela se fait en un tour de mains ! Il s’utilise tant pour la pâtisserie que pour les plats salés. Vous pourrez par exemple râper du gingembre, du parmesan, du gruyère,… pour les aromatiser. 

15°) Un rouleau à pâtisserie

rouleau

Parce que pour étaler vos pâtes, c’est quand même beaucoup plus pratique ! Bon, j’avoue que mon rouleau est un peu démodé et gagnerait à être remplacé ! Mais comme je vous le disais tout au début, posséder différents ustensiles a un coût… et tant qu’il est fonctionnel, ma foi !

16°) Une spatule à pâtisserie

spatule_à_pâtisserie

Personnellement, je l’utilise pour glacer un gâteau… même si je sais qu’une spatule coudée serait plus adaptée ! Toutefois, celle-ci me convient assez bien.

17°) Un thermosonde

thermosonde

Bien sur, le thermosonde n’est pas l’outil qu’il faut absolument avoir. Après tout, je m’en suis très bien sortie jusque là sans en avoir un. Mais si vous voulez réalisez un sirop, qui doit précisément atteindre telle ou telle température, alors là c’est carrément plus difficile sans thermosonde !

A moins d’avoir « l’œil » comme certains grands chefs. J’ai raté pas mal de pâtes à tartiner à cause de mon sirop (qui n’avait pas la bonne température) et donc forcément le résultat final n’était pas du tout pareil.

18°) Une volette

volette

J’ai principalement acheté une volette afin de pouvoir réaliser le gâteau au fromage… si si je vous jure ! Mais bien entendu, son utilité première est d’aider vos pâtisseries à refroidir rapidement.

19°) Un robot pâtissier

kitchenaid

Alors là… le robot pâtissier, c’était juste le rêve que je croyais irréalisable, ou tout du moins, réalisable mais pas avant plusieurs années ! Et pourtant, voilà qu’à l’occasion de mon anniversaire… mon homme me l’offre !!

Oui j’ai fait des bonds partout, oui j’étais toute émue (et je le suis encore en y repensant) et oui je suis la plus heureuse des femmes d’avoir un homme comme ça !

Il faut reconnaître qu’il me facilite la vie et surtout que les résultats sont absolument fabuleux ! Parce que bien sur, on peut faire sans… mais quand on l’essaye ! Là, on comprend mieux pourquoi tout ceux qui le possèdent vous vantent ses mérites !

20°) Un robot mixeur

robot_mixeur

Si vous souhaitez réaliser votre praliné maison, votre pâte de pistaches, votre poudre d’amandes,… bref, si vous voulez broyer, mixer, vous aurez besoin d’un robot mixeur ou d’un mini-hachoir !

Figurez-vous que mon précédent robot avait décidé de rendre l’âme, au moment où je tentais ma pâte de pistaches… Je me suis empressée d’aller en chercher un nouveau, car je me suis rendue compte que sans lui, j’étais complètement perdue ! En effet, je l’utilise presque au quotidien, pas seulement pour mixer, mais aussi pour râper !

21°) Des billes en céramique

billes_céramique

Non ce ne sont pas des bonbons à l’anis… mais bien des billes en céramiques ! Elles serviront tout simplement à « lester » vos pâtes à tarte, si vous décidez de les cuire à blanc (sans garniture). On les leste car comme on les cuit à vide, sans aucun poids elles gonfleraient…

Par contre, si tout comme moi, vous avez un cercle ou un moule à tarte relativement grand, vous aurez besoin de deux pots (=600 gr) car avec un seul… c’est un peu trop juste !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s